Comment ajouter une signature électronique à vos documents ?

Une signature électronique
Inutile désormais de perdre du temps pour aller signer un document à la main, ni d’obliger vos clients à se déplacer pour cette même raison. De part et d’autre, la signature numérique est la solution et pas seulement pour sa rapidité de mise en œuvre !

Un paraphe qui a des atouts

Cette signature cryptée n’a rien de commun avec un paraphe réalisé au stylo sur papier puis numérisé ensuite : en pareil cas, il ne s’agirait que d’une copie non valide du point de vue légal. La signature électronique ne peut pas être vue au sens littéral mais elle existe bel et bien et a une valeur de preuve officielle. Elle a pour forme une série de caractères et ces derniers sont codés en vertu du procédé de la cryptographie asymétrique. Le paraphe devient ainsi infalsifiable, personne ne peut l’imiter. En s’équipant d’un logiciel de signature électronique, il est aussi possible de bénéficier des autres qualités de ce dispositif high tech. Un document signé par ce moyen ne peut pas être transformé ensuite, le cryptage garantit son intégrité. Cette confidentialité est permise par le certificat numérique.

Une garantie rassurante et pratique

Le signataire qui recourt au paraphe numérique est identifié de manière confidentielle par un certificat numérique. Ce dernier est le plus souvent dématérialisé, il s’agit donc d’un fichier numérique. Il arrive dans certains cas qu’il se présente sous la forme d’une clé USB ou d’une carte SIM. Un certificat numérique fiable a reçu cette qualification par une autorité reconnue. Pour remplir cette condition, le futur signataire doit se déplacer auprès de l’autorité qui valide les certificats numériques. Sur place, son identité sera vérifiée sur présentation de ses papiers : c’est le seul moyen d’obtenir ce précieux sésame. Dès lors, la personne pourra utiliser la signature électronique en toute sérénité. Un document à parapher ainsi doit bien sûr être lu et contrôlé puis il ne reste plus qu’à cliquer sur « signer ». Le paraphe est alors sûr.

Une certification légale et écologique

Légalement parlant, la signature électronique est validée par les pouvoirs publics. La loi n°2000-230 lui reconnaît une équivalence officielle à sa version manuscrite, le paraphe classique. Ce clic certifié a un effet positif sur la réduction de l’empreinte carbone. Il évite en effet de faire des trajets superflus pour aller signer des documents dans des bureaux ou agences éloignés de chez soi. Nul besoin non plus d’imprimer des papiers qu’il faudra en outre stocker : là encore il s’agit d’un argument écologique qui permet aussi des économies ! En guise de preuve, la signature électronique s’archive tout simplement, comme un fichier numérique. Pour les entreprises ou les associations, le gain de temps et de place réalisé est très appréciable. Le document en question transite par mail et non par courrier postal, rapidité et efficacité sont donc au rendez-vous !


Profiter de conseils juridiques en immobilier
Engager un avocat de confiance à Paris