Les obligations d’entreprises en 2013

Avec les précautions prises par les investisseurs sur l’achat des obligations corporate en 2012, l’année 2013 leur permet de rentabiliser leurs investissements en négociant des fonds obligataires nationaux et internationaux. Ceux qui n’ont pas su profiter de l’année 2012 pour faire des bénéfices avec les obligations d’entreprises, pourront se rattraper en 2013.

Quelques perspectives sur les obligations corporatiste en 2013

Après un bond moyen de 10 % des obligations en Euros au cours de l’année 2012 et la présence de la dette d’État allemande et française, les marchés obligataires 2012 ont enregistré une amélioration des cours des OE. Cette information doit être prise avec précaution en 2013, car la partie la plus importante de la baisse des taux des obligations entrainant également la hausse de leurs cours a surtout eu lieu en 2012. Cette année 2013 sera certes marquée par une baisse des taux, mais elle ne sera pas aussi importante que ceux de l’année précédente. Ainsi, pour espérer remporter une rémunération importante avec l’achat des fonds obligataires, les investisseurs devront choisir les titres avec une étude sélective approfondie.

Spéculations sur les obligations d’entreprises en 2013

Selon les prévisions des financiers, le taux des emprunts émis par les États du sud de l’Europe risque de se détendre davantage en 2013. Ce constat est également valable pour les obligations émises par les banques et les titres à haut rendement. Le plus dur sera de sélectionner les marchés les plus rentables. Le nombre élevé des obligations émises au cours de l’année de 2013 risque de compliquer le tri des titres les plus rentables.

Poursuite de l’avancée des OE asiatiques en 2013

Après l’amélioration des émissions des obligations asiatiques sur le marché mondial durant ces deux dernières années, les investisseurs intéressés par les obligations d’entreprises internationales pourront investir sur les titres asiatiques. Selon les derniers bilans, les OE asiatiques en 2011 ont enregistré 55 milliards de dollars des émissions internationales d’obligations d’entreprises. Cet exploit a presque doublé en 2012 en affichant un record d’émissions de plus de 100 milliards de dollars. Tout porte à croire que cette tendance se poursuivra en 2013. Vous aussi pourrez tirer profit de l’amélioration des obligations corporate asiatiques en achetant quelques titres minutieusement sélectionnés.

Quelques conseils pour bien investir en 2013

L’investissement dans les marchés des fonds obligataires n’est pas sans risque. Pour investir dans ces titres, mieux vaut recourir à la prudence. La gestion de votre portefeuille de titre doit se faire avec sélection. Ne vous précipitez pas tête baissée dans l’achat de titre affichant des cours attractifs. En effet, le choix du gérant sera crucial dans la rentabilisation de vos titres acquis en 2013.

Obligations à haut rendement
Obligations à éviter